Partager cette page

Membres de l'exécutif, du CA et des comités de la SHC

Les membres de l'exécutif gèrent les activités quotidiennes de la SHC, tandis que les membres du conseil d'administration voient aux politiques et à la direction de la SHC. Élu pour un mandat de trois ans, chaque membre est aussi responsable de la gestion d'un “portefeuille”, tels celui de l'adhésion ou des prix. Un membre du conseil d'administration participe habituellement à un comité consultatif thématique: publications, communications, rayonnement ou interventions publiques. N'hésitez pas à communiquer avec les membres de l'exécutif ou du conseil d'administration.

MEMBRES DE L'EXÉCUTIF

Présidente - Adele Perry (Manitoba)

adele_perry.jpg

Adele Perry est professeure d'histoire et Senior Fellow au St John’s College de l'Université du Manitoba où elle enseigne depuis 2000. Perry est une historienne du genre, du colonialisme et de l’Ouest canadien, plus particulièrement du dix-neuvième siècle. Elle a publié On the Edge of Empire: Gender, Race, and the Making of British Columbia, 1849-1871 (Toronto, University of Toronto Press, 2001) et Colonial Relations: The Douglas-Connolly Family and the Nineteenth-Century Imperial World (London, Cambridge University Press, 2016).  Elle a codirigé quatre volumes de Rethinking Canada: The Promise of Women’s History, deux recueils d'essais, le 2e numéro de la Revue de la Société historique du Canada et a été rédactrice en chef des recensions de livres de la revue Journal of Colonialism and Colonial History. Adele a été titulaire d’une chaire de recherche du Canada de niveau 1 de 2003 à 2014. Perry a été présidente du Comité canadien de l'histoire des femmes et a siégé au comité des mises en candidature de la SHC et a aussi été coorganisatrice de la réunion annuelle. Perry œuvre présentement à composer une courte histoire du colonialisme et du réseau municipal d'approvisionnement en eau de la ville de Winnipeg qui s’adresse à un large public et qui sera publié sous le nom de Aqueduct: Colonialism, Resources and the Histories We Remember (Winnipeg, Arbiter Ring Publishers, 2016).  Adele a un compte Twitter @AdelePerry. 

Courriel - Adele Perry
Portefeuille des publications

Présidente sortante - Joan Sangster (Trent)

joan_2015_pic_cropped.jpg

Joan Sangster enseigne au département de l’étude des femmes et du genre et au Frost Centre for Canadian Studies and Indigenous Studies à l'Université Trent, où elle occupe actuellement le poste de doyenne des études supérieures. Son travail de recherche porte sur des thèmes concernant les femmes au travail, le mouvement syndical, la gauche canadienne, la criminalisation des femmes et des filles, les femmes autochtones et le droit ainsi que l'historiographie féministe. Joan est l'auteure de cinq monographies, y compris Earning Respect: The Lives of Women in Small-town Ontario, qui a remporté le prix Harold Adams Innis et, plus récemment, Transforming Labour: Women and Work in Postwar Canada qui a reçu une mention honorable pour le prix Sir John A. Macdonald de la SHC. Elle a coédité cinq livres et ses articles ont été publiés dans des revues disciplinaires et interdisciplinaires au Canada et à l'étranger. Ses contributions à l'histoire des femmes et des hommes au cours des trente dernières années ont été récemment réunies dans un recueil, Through Feminist Eyes: Essays in Canadian Women’s History. Deux de ses essais ont remporté le prix Hilda Neatby du Comité canadien de l'histoire des femmes et le prix de la Canadian Historical Review. Elle est Fellow de la Société royale du Canada, la bénéficiaire d'une bourse Killam et a été professeure invitée Seagram à l'Institut McGill pour l'étude du Canada ainsi que professeure invitée à l'Université de Princeton et Chaire Fulbright en études canadiennes à l'Université Duke. Joan a siégé au conseil d’administration de la SHC à titre de corédactrice en chef de la Revue de la Société historique du Canada et est actuellement rédactrice en chef adjointe de Labor: Studies in Working Class History of the Americas. Elle est également membre de longue date du Comité canadien sur l'histoire des femmes et a été présidente du Comité canadien sur l'histoire du travail.

Courriel - Joan Sangster
Portefeuille du Musée canadien de l'histoire


Trésorière -
Jo McCutcheon (Ottawa)

jos_picture_copy.png

Jo détient un doctorat en histoire canadienne de l'Université d'Ottawa et enseigne à temps plein au Département d'histoire. Elle y donne une variété de cours en : histoire numérique, de l’enfance, de la jeunesse et du genre, de l’expérience des Autochtones, des Métis et des Inuits, et en particulier en histoire de l’éducation autochtone et des méthodes de recherche sur la micro-histoire. Elle a servi comme membre du Conseil d’administration au Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH) et a siégé au sein de son comité de programme. Elle est également membre active de plusieurs comités associés de la SHC, y compris le Comité de l’histoire de l'enfance et de la jeunesse, le Comité canadien d’histoire numérique et le Groupe d'histoire publique. Ses travaux de recherche en cours portent sur l’utilisation de cheveux par les chercheurs qui désirent en savoir plus sur la construction du genre et grandir dans un contexte nord-américain et œuvre présentement sur deux initiatives de collaboration. La première est liée à un sondage national mené auprès d’étudiants en histoire au Canada et la deuxième tente de mettre sur pied une archive numérique sur l’œuvre pionnière du psychiatre Adolf Meyer. Depuis 1987, Jo travaille comme chercheuse, historienne et consultante à Ottawa, fusionnant ses connaissances des projets de recherche publics et privés tout en maintenant les liens, les adhésions et les relations avec la communauté universitaire. Elle a également siégé au conseil d'administration du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada (CRSH) et a été membre du comité du programme du CRSH.

Courriel - Jo McCutcheon
Liaison avec le/la responsable de programme de la Réunion annuelle de la SHC & portefeuille de l'enseignement

Secrétaire de langue française - Martin Laberge (UQO)

martinlaberge.jpg

Après des études de premier et de deuxième cycle à l’UQAM, Martin obtient son doctorat de l’Université de Montréal en 2006. Il est professeur agrégé au département des sciences sociales de l’Université du Québec en Outaouais où il enseigne l’histoire de l’Europe contemporaine et l’histoire des relations internationales. Il mène en ce moment un projet de recherche sur le rôle du ministère de la Marine dans l’élaboration de la politique étrangère française dans les années 1930 et 1940. Son livre, La mer de tous les espoirs. La quête de puissance française en Méditerranée, 1930-1940 (L’Harmattan, 2011), sera publié cette année. Martin est également membre du GIHRIC (Groupement interuniversitaire pour l’histoire des relations internationales contemporaines).

Courriel - Martin Laberge
Rédaction du Bulletin de la SHC

 

Secrétaire de langue anglaise - Robert Talbot (Ottawa)

roberttalbot.jpg

Robert Talbot est un stagiaire postdoctoral du CRSH à l'Université du Nouveau Brunswick, où il étudie l'histoire du rapprochement francophone/anglophone au vingtième siècle. Il a complété son doctorat en histoire à l'Université d'Ottawa, où il a également enseigné l'histoire canadienne en anglais et en français. En plus d'avoir présenté des communications à divers colloques universitaires, il a publié des articles scientifiques sur l'histoire politique, militaire, autochtone et biographique, ainsi que sur le fédéralisme et les affaires courantes. Son livre, Negotiating the Numbered Treaties: An Intellectual and Political Biography of Alexander Morris (Purich, 2009), a remporté le prix du livre en éducation de la Saskatchewan et le prix Margaret McWilliams pour l'histoire savante de la Manitoba Historical Society en 2009. Robert a également travaillé dans le domaine de la politique et de la recherche à la fois pour Patrimoine canadien et Affaires autochtones du Canada. En 2011, il a été nommé au Treaty Relations Commission of Manitoba Speakers Bureau et a siégé au comité exécutif du Groupe d’histoire politique de la Société historique du Canada de 2011 à 2013.

Courriel - Robert Talbot
Rédaction du Bulletin de la SHC

 

MEMBRES DU CONSEIL D'ADMINISTRATION

2015-2018

Catherine Gidney (St-Thomas)

gidney_photo.jpg

 

Catherine Gidney est professeure auxiliaire au département d’histoire de l’Université St-Thomas. Ses recherches portent sur l'histoire de l'éducation, la culture de la jeunesse, la santé, la religion, la culture physique et la nourriture. Elle est l'auteure de A Long Eclipse: The Liberal Protestant Establishment and the Canadian University, 1920-70 (McGill-Queen’s University Press, 2004) et de Tending the Student Body: Youth, Health and the Modern University (University of Toronto Press, 2015). Plus récemment, elle a codirigé Worth Fighting For: War Resistance in Canada from 1812 to the War on Terror (Between the Lines, 2015). Catherine est bilingue et a siégé à plusieurs comités de financement et de prix. 

Courriel - Catherine Gidney
Portefeuille des prix François-Xavier-Garneau, Sir-John-A.-Macdonald, Wallace-K.-Ferguson et Jean-Marie-Fecteau

 

Esyllt Jones (Manitoba)

jones_photo.jpg


Esyllt Jones est une historienne du Canada qui se spécialise en maladies infectieuses, soins de la santé et histoire sociale urbaine. Elle est l'auteure et coéditrice de plusieurs livres primés, dont Influenza 1918, Epidemic Encounters (avec Magda Fahrni)and Imagining Winnipeg. Professeure agrégée d'histoire à l'Université du Manitoba, elle a servi la profession à titre de membre des Prix d’auteurs pour l'édition savante (PAES) et en tant que membre et présidente du comité des prix Clio pour les Prairies. Elle siège au Conseil consultatif de rédaction de Labour/leTravail, est rédactrice en chef adjointe de Manitoba History et a siégé aux comités de rédaction de deux maisons d’édition. Dre Jones est coéditrice avec Adele Perry du People's Citizenship Guide. En 2014, elle a été nommée à la cohorte inaugurale du nouveau Collège de nouveaux chercheurs et créateurs en art et en science de la Société royale du Canada, en reconnaissance de ses réalisations scientifiques et de son engagement envers l'histoire au-delà du milieu universitaire.

Courriel - Esyllt Jones
Portefeuille des interventions publiques

Jarrett Rudy (McGill)

rudy_rotated.jpg

Jarrett Rudy est professeur agrégé au Département d'histoire et d'études classiques à l'Université McGill, où il enseigne l'histoire du Canada et du Québec. Il a été directeur du programme d'études du Québec de McGill (2005-2011) et est en ce moment le responsable du comité d'organisation de la réunion annuelle 2015 de l'Institut d'histoire de l'Amérique française. Il siège au Comité consultatif sur les programmes d’arts libéraux  des Cégeps du Québec et a servi comme témoin expert dans un procès de tabac qui se poursuit. Historien de la culture, il est l’auteur de The Freedom to Smoke: Tobacco Consumption and Identity (McGill-Queen’s University Press, 2005) et d’articles publiés dans Journal of the Canadian Historical Association / Revue de la Société historique du Canada, Histoire sociale/Social History, Revue d’histoire de l’Amérique française, Globe: Revue internationale d’études québécoises and the Canadian Historical Review. Il a codirigé Quebec Questions: Quebec Studies in the Twenty-First Century (Oxford University Press, 2011), codirige la série Studies in the History of Quebec de McGill-Queen’s University Press et est membre du Montreal History Group.

Courriel - Jarrett Rudy
Liaison avec l'IHAF & portefeuille du rayonnement et des partenariats

2016-2019

Jim Clifford (Saskatchewan)

jim_clifford.jpeg

Jim Clifford est professeur adjoint au département d'histoire à l'Université de la Saskatchewan. Sa recherche porte sur l'histoire de l'environnement de la Grande-Bretagne et le monde britannique pendant le « long XIXe siècle ». Il utilise des outils numériques, y compris le SIG historique et la fouille de textes pour explorer les conséquences environnementales globales de l'économie industrielle croissante de Londres. Il est également rédacteur en chef fondateur de ActiveHistory.ca et œuvre à promouvoir l'importance de la connaissance historique pour remédier aux défis sociaux et environnementaux actuels et futurs. 

Courriel - Jim Clifford
Liaison avec les départements d'histoire

 

Sarah Glassford (UPEI)

201511_sarah_glassford_9235.jpg

Sarah Glassford enseigne au Département d’histoire de l'Université de l'Île-du-Prince-Édouard, et a auparavant enseigné à l’Université du Nouveau-Brunswick à Fredericton, l’Université Carleton et l’Université d’Ottawa (où elle était stagiaire postdoctorale à l’Unité de recherche en histoire du nursing).  Elle a obtenu son doctorat en histoire de l’Université York et sa maîtrise ainsi que son baccalauréat de l’Université de Western Ontario.  Elle est l’auteure de From Battlefields to Blood :  The Canadian Red Cross Society, 1885-1970 (MQUP 2016) et coéditrice de A Sisterhood of Suffering and Service:  Women and Girls of Canada and Newfoundland during the First World War (UBC 2012).  Elle mène actuellement une étude du travail des femmes rurales en temps de guerre.  Elle est une ancienne éditrice adjointe du Bulletin canadien d’histoire de la médecine, membre fondatrice du Réseau canadien d’histoire humanitaire et coéditrice de la série Canada’s First World War sur ActiveHistory.ca. 

Courriel - Sarah Glassford
Portefeuille des bibliothèques et des archives 


Alison Norman 
(MRARO)

alison_norman.pngAlison Norman est conseillère en recherche au ministère des Relations avec les Autochtones et de la Réconciliation de l'Ontario à Toronto ainsi qu’associée de recherche au Frost Centre for Canadian Studies & Indigenous Studies à l'Université Trent. Elle a obtenu son doctorat et baccalauréat en éducation de l’OISE / Université de Toronto et sa maîtrise et son baccalauréat de l'Université Queen. Elle a récemment obtenu une bourse postdoctorale du CRSH à l'Université Trent pour un projet de recherche axé sur l'histoire d'enseignants autochtones dans le sud de l'Ontario au XIXe siècle et a été embauchée comme chercheure pour la Commission de vérité et de réconciliation. Elle vient de terminer un mandat de trois ans au conseil d'administration de la Ontario Historical Society et est présentement rédactrice en chef des recensions pour Ontario History. Elle a publié dans les domaines de l'histoire des peuples autochtones, l'histoire des femmes et l'histoire de la commémoration. Elle donne des cours sur l'histoire des peuples autochtones à l'Université de Toronto. Elle était auparavant coprésidente du Comité des étudiants diplômés de la SHC et a piloté une étude de 125 étudiants canadiens au sujet de leurs préoccupations sur les questions relatives à la grossesse et à la garde des enfants ; les résultats de cette enquête ont été publiés dans le Bulletin de la SHC en 2008.

Courriel - Alison Norman
Portefeuille des bibliothèques et des archives 

2017-2020

Sean Kheraj 
(York)

sean.jpeg

Sean Kheraj est professeur agrégé d'histoire canadienne et environnementale au département d'histoire de l'Université York. Ses recherches portent sur l'histoire de l'énergie, les environnements urbains, les animaux et les parcs. Il est l'auteur de Inventing Stanley Park: An Environmental History. Il est également directeur et rédacteur en chef de Nouvelle initiative canadienne en histoire de l’environnement. Pour en savoir plus sur le professeur Kheraj, visitez le http:// seankheraj.com.

Courriel - Sean Kheraj
Portefeuille des prix John-Bullen, Clio et Albert-Corey

 

Danielle Kinsey (Carleton)
kinsey_photo_copy.jpgDanielle est professeure adjointe au département d'histoire de l'Université Carleton, diplômée de l'Université de Calgary et de l'Université de l'Illinois à Urbana-Champaign. Ses recherches portent sur l'empire britannique au XIXe siècle et elle termine actuellement une monographie sur les diamants, la culture de consommation et l'expansion impériale à cette époque. Elle a également lancé un projet collaboratif sur les réseaux photographiques transnationaux et la révolution sexuelle. En ce qui concerne l'enseignement et l'éducation, elle se penche sur trois grandes questions : 1) comment transnationaliser et globaliser les cours et les concepts traditionnellement considérés comme nationaux et à quel effet ? 2) est-ce que se concentrer sur le genre, la sexualité et le corps nous aide avec ses questions ? et 3) peut-on et comment pouvons-nous utiliser des méthodes en ligne pour nous aider à enseigner nos cours, et à quel effet ? Danielle a enseigné et continue de donner des cours sur l’histoire internationale et transnationale, l’histoire des femmes et du genre, de la consommation et de la culture matérielle, du colonialisme et du postcolonialisme et un cours en ligne sur l'histoire du corps.

Courriel - Danielle Kinsey
Portefeuille des comités associés

Sasha Mullally 

sasha.png

Sasha est professeure agrégée d'histoire à l'Université du Nouveau-Brunswick à Fredericton.  Elle y enseigne des cours et supervise des étudiants de cycles supérieurs dans les domaines de l'histoire canadienne, l'histoire de la région de l'Atlantique, l'histoire des femmes et l'histoire sociale de la médecine et de la santé.  Elle a fait son doctorat à l'Université de Toronto (2005) et est membre de longue date de la Société historique du Canada. Elle a été représentante régionale au Comité canadien de l'histoire des femmes et commence son deuxième mandat au sein du Comité consultatif de rédaction du Canadian Historical Review. Au cours des dernières années, elle a siégé au conseil d'administration et à la direction de la Société canadienne de l'histoire de la médecine, et occupe présentement le poste de présidente de 2015 à 2017. Elle a également travaillé comme coéditrice (avec John Reid, 2013-15, et Andrew Nurse 2016-présent) d’Acadiensis : la Revue d'histoire de la région atlantique.  En 2015, elle s'est jointe au conseil d'administration de la Société nationale d'histoire du Canada. Au sein du CA, elle compte bâtir un réseau de chercheurs en histoire canadienne dans des communautés d'expertise de plus en plus vastes et variées et faire une plus grande place et améliorer le statut des histoires du Canada dans les universités et auprès du grand public.

Courriel - Sasha Mullally
Portefeuille de l'équité, de la diversité et de l'accessibilité & Portefeuille de l'enseignement


REPRÉSENTANTE DES  ÉTUDIANTS DIPLÔMÉS

2016-2018

Joanna Pearce (York)

jlp_photo_for_cha-shc.jpg

Joanna L. Pearce est doctorante en histoire à l'Université York . Elle a représenté les étudiants diplômés à plusieurs reprises au sein de son propre département, de la faculté, des comités universitaires ou des comités mixtes dans son syndicat. Elle a créé un programme de mentorat pour les aides-enseignants, plaidé en faveur de l'accessibilité pour les étudiants handicapés et organisé quelques événements sociaux vraiment amusants. Sa recherche porte sur les aveugles au Canada au XIXe siècle.

Courriel - Joanna Pearce
Portefeuille de l'enseignement

BUREAU DE LA SHC

michel_au_gg2_2015.jpg

Directeur général - Michel Duquet

Michel est titulaire de diplômes en histoire de l'Université de Toronto (Baccalauréat spécialisé, 2000 et M.A., 2001) et de l'Université d'Ottawa (Doctorat, 2006). Sa thèse de doctorat porte sur le thème de la justice informelle à Québec sous le Régime français. Michel travaille pour la SHC depuis 2008.

Courriel - Michel Duquet 

 

 

 

 

 

 

COMITÉS DE LA SHC

Le Bulletin de la SHC
Martin Laberge
Robert Talbot

Comités associés
Danielle Kinsey

Étudiants diplômés (Liaison)
Joanna Pearce

Liaison avec le Comité international des sciences historiques www.cish.org 
Laurence Monnais - Présidente (2015-2020)
Catherine Carstairs
Eva Plach

Directeurs de département d'histoire (Liaison)
Jim Clifford

Enseignement
Joanna Pearce
Jo McCutcheon
Sasha Mullally

Équité, diversité et accessibilité
Sasha Mullally

IHAF (Liaison)
Jarrett Rudy

Interventions publiques
Esyllt Jones

* Bibliothèques et archives 
Sarah Glassford
Alison Norman

* Musée canadien de l'histoire
Joan Sangster

Mises en candidature
Matthew Hayday (2016-2018)
Laura Ishiguro (2016-2018)
Gregory Kennedy (2017-2019)
Sarah Nickle (2017-2019)
 

Prix
1. Bullen / Clio / Corey
Sean Kheraj

2. Ferguson / Garneau / Macdonald
Catherine Gidney

Publications
Adele Perry  

* Revue de la Société historique du Canada (#1 et #2)
Corédactrices
Jacqueline Holler, UNBC (2015-2018)
Béatrice Richard, RMCSJ (2016-2018)
Jarvis Brownlie
, U of Manitoba (2016-2019)

* Série de brochures ethniques
Marlene Epp

* Série de courts ouvrages
Pierre-Yves Saunier

Rayonnement et partenariats
Jarrett Rudy

Réunion annuelle de la SHC - Liaison avec le Comité de programmation
Jo-Anne McCutcheon

Ottawa Web Design