Partager cette page

Le prix John-Bullen

 

Le prix John-Bullen est accordé à la meilleure thèse de doctorat complétée dans une université canadienne et portant sur tout domaine de spécialisation en histoire. 

 

PDF

La Société historique du Canada est heureuse d’annoncer le concours du prix John-Bullen 2018.  Le prix de 500 $ sera attribué à une thèse de doctorat exceptionnelle en histoire, qui a été acceptée dans une université canadienne entre le 1er octobre 2016 et le 30 septembre 2017.  Le prix sera décerné à la réunion annuelle de la Société, le 29 mai 2018 à l’Université de Régina. 

Les départements sont priés d’envoyer un SEUL dossier complet de mise en candidature à chacun des membres du jury ci-dessous au plus tard le 31 décembre 2017. Chaque dossier doit comprendre les documents suivants :

1)         une copie imprimée de la thèse entière (sur les deux côtés de la page) ;

2)         une copie de la lettre de la Faculté des études supérieures attestant que la thèse de l’étudiant a été admise au doctorat entre le 1er octobre 2016 et le 30 septembre 2017 ;

3)         une lettre de présentation du directeur du département ou du directeur des études supérieures ; et

4)         le nom de l’expert externe

Valérie Lapointe-Gagnon
Campus Saint-Jean
8406, rue Marie-Anne-Gaboury (91 Street)
University of Alberta
Edmonton, AB
T6C 4G9
Valerie.lapointe-gagnon@ualberta.ca

 Annette Timm
Department of History
University of Calgary
Calgary, AB
T2N 1N4
atimm@ucalgary.ca

Felice Lifshitz
Women's and Gender Studies
University of Alberta
1-02F Assiniboia Hall
Edmonton AB T6G 2E7
felice.lifshitz@ualberta.ca

 

_______________________________________________________________________________

Lauréats

2017

Brittany Luby,  “Drowned: Anishinabek Economies and Resistance to Hydroelectric Development in the Winnipeg River Drainage Basin, 1873–1975.” History Department, York University.

brittany.pngRéunissant l’histoire orale et les sources documentaires, les paradigmes autochtones et occidentaux, des perspectives sociales et environnementales, et des expériences personnelles ainsi que collectives, l’analyse que fait Brittany Luby des réponses des Anishinabek (Ojibwé) au développement hydroélectrique dans le bassin hydrographique de la Rivière Winnipeg souligne la diversité des moyens par lesquels les familles s’adaptèrent et résistèrent aux changements dont elles ne furent pas les auteurs. Innovatrice par son organisation et sensible aux méthodologies de recherche autochtones, cette thèse représente une contribution majeure à notre compréhension des inégalités dans la période de l'après-guerre. 

 

 

__________________________________________________

2016

Sarah Ghabrial, "Le 'fiqh francisé'?: Muslim Personal Status Law Reform and Women's Litigation in Colonial Algeria, 1870-1930", Department of History and Classics, Université McGill.

bullen_prize_winner_picture.jpgD’une écriture remarquable, la thèse de Sarah Ghabrial réunit des documents judiciaires, missionnaires, médicaux et gouvernementaux de plusieurs archives en Algérie, en France et en Italie pour produire une histoire à multiples facettes sur le droit, le genre, la politique et la société coloniale algérienne. Ghabrial examine des cas judiciaires liés à des litiges de droit de la famille pour faire valoir de façon convaincante que la loi sur le statut de la personne en Algérie est le produit d'une relation entre administrateurs français, experts juridiques islamiques et justiciables dans une société en mutation rapide. Elle jette non seulement un nouvel éclairage sur la relation entre le droit et la culture, la politique et la société, mais elle utilise également sa compréhension ainsi acquise pour placer les femmes au cœur du récit, en démontrant la façon dont les plaideuses qui cherchaient à obtenir justice devant les tribunaux ont influencé l’évolution du droit colonial. Elle démontre des compétences linguistiques et analytiques considérables dans son examen du processus par lequel la famille musulmane est devenue visible auprès de l'état par le biais de réformes juridiques qui ont permis aux administrateurs coloniaux de s’introduire dans les espaces les plus intimes de la vie domestique algérienne et d'intensifier leur contrôle des sujets coloniaux. Elle fait valoir de façon convaincante que ces interventions juridiques ont servi à segmenter et à priver les populations musulmanes de leurs droits et elle redonne, par son analyse novatrice de cas judiciaires spécifiques, les voix des femmes qui sollicitaient l'aide des tribunaux. Cette thèse est une réalisation de toute première qualité qui saura susciter un grand intérêt pour l’histoire du colonialisme, du droit, du genre, de la famille et de la société.

___________________________________________________

2015

Gabriela Aceves Sepúlveda, Mujeres Que Se Visualizan”: (En)Gendering Archives and Regimes of Media and Visuality in post-1968 Mexico. Département d'histoire, Université de la Colombie-Britannique.

winner_bullen.jpg

Stimulante et captivante, la thèse de Gabriela Aceves Sepúlveda offre une analyse complexe, rigoureuse et sophistiquée du genre et de la politique au Mexique après 1968. Adoptant une approche interdisciplinaire aussi bien locale que transnationale, l'auteure utilise habilement une variété de sources (archives des services secrets mexicains et archives privées, entrevues, photographies et films) afin d'explorer comment les femmes artistes se sont approprié la ville, les médias ainsi que les archives dans leur discours alternatifs, ou  letradas visuelles, pour en faire des lieux de résistance et d'intervention, en opposition aux discours masculins  dominants ou letrados. La recherche de Sepúlveda illustre comment ces femmes, en contestant les représentations normatives du corps de la femme, ont eu un impact sur les paysages urbains, la vie urbaine et le paysage politique complexe de la ville de Mexico. Ce travail apporte une contribution significative dans le domaine de l’histoire des femmes et du genre et fait preuve d’une utilisation sophistiquée d'archives diverses et de divers documents d'archives variés. 

Mention honorable

Allan Downey, “The Creator’s Game”: Aboriginal Racialized Identities in Canada’s Colonial Age, 1867-1990. Département d'histoire, Université Sir Wilfrid Laurier.

bullen_-_allandowney_2.jpg

La thèse d’Allan Downey est magnifiquement écrite et repose sur une méthodologie très originale. Utilisant le jeu de la crosse comme point d’entrée de sa recherche, Downey illustre la façon dont l'identité autochtone a été formée, réformée et revendiquée au Canada de 1867 à 1990. Faisant appel aussi bien à des documents écrits qu’à des témoignages oraux et utilisant le personnage filou de Coyote comme moyen de réfléchir sur les épistémologies autochtones, l’auteur de la thèse éclaire un aspect fréquemment négligé des relations entre les Autochtones et les autres Canadiens. L'approche originale empruntée par l’auteur et son emploi nuancé de différentes perspectives et de sources multiples ont produit un récit ethno-historique fascinant du jeu de la crosse qui apporte une contribution très importante à l'histoire des Autochtones.

____________________________________________________________

2014

Nicholas Paul May, Feasting on the AAm of Heaven: the Christianization of the Nisga’a 1860-1920. University of Toronto – History Department

nicholas_may.jpg

Dans sa thèse doctorale, Nicholas Paul May présente une approche inédite de l’adoption et de la réappropriation du christianisme par les populations Nisga’a de la Colombie-Britannique entre 1860 et 1920.  Loin de s’inscrire dans une étude du face-à-face « colonisateur/colonisé », la thèse de May relate plutôt la résistance des Nisga’a à la christianisation ainsi que les modalités de leurs ajustements par rapport à la nouvelle religion.  L’histoire des Nisga’a est ainsi reconstituée dans un style limpide et alerte. Fondé sur une lecture critique et nuancée des riches archives de sociétés missionnaires canadiennes et britanniques et sur des témoignages de personnalités importantes de la communauté Nisga’a, ce travail apporte une contribution significative à l’étude du christianisme dans les Amériques et en particulier à l’histoire des peuples autochtones au Canada. 

 

____________________________________________

2013

Helen Mary Dewar. ¨Y establir nostre auctorité ¨: Assertions of Imperial Sovereignty through Proprietorships and Chartered Companies in New France, 1598-1663¨. Département d'histoire –Université de Toronto, 2012

Helen Mary Dewar ouvre de nouvelles perspectives sur l’histoire des premières décennies de la Nouvelle-France en inscrivant cette période trouble dans le cadre atlantique, dans une perspective de la construction de l’État moderne et de l’empire français. En analysant finement les conceptions et l’exercice de l’autorité et du pouvoir confiés aux compagnies de traite, elle reconstruit des réseaux d’influence transatlantiques et tisse habilement la toile complexe des tensions qui se jouent à la cour royale et dans les cours de justice provinciales. Cette thèse a le potentiel de transformer l’interprétation généralement avancée de la période 1598-1663 pour ce qui est de la Nouvelle-France.

Mention honorable

Ian Mosby,""Food Will Win the War" : The Politics and Culture of Food and Nutrition During the Second World War ". Département d'histoire - L'Université York.Ian Mosby, par le biais d'une étude stimulante sur la nutrition durant la Deuxième Guerre mondiale, contribue significativement à l’histoire de l’État providence et également à l’histoire des mentalités et de l’expertise. À partir d’un corpus de sources diversifiées, il aborde le front domestique dans son sens large et de multiples points de vue. Rédigée dans un style vif et engageant, en plus d'être un exemple admirable de l'utilisation de sources iconographiques, cette thèse attirera assurément un lectorat dépassant la profession historienne. ___________________________________________________________

2012

Katherine Walker, A gendered History of Pain, circa 1620-1740. History Department – McMaster University, 2011
Katherine Walker remet en question des pans de l’histoire de la médecine à travers une étude genrée de la douleur telle que conçue et perçue par les médecins et les patients anglais à l’époque moderne. L’auteure utilise un éventail important de sources, qu’elle utilise de manière magistrale et sur une longue période. En dialogue constant avec l’historiographie pertinente, elle réussit à transcender l’histoire de la médecine pour rejoindre l’histoire culturelle, du corps et des émotions. Le résultat final est une étude finement écrite et nuancée, originale dans son approche et le choix du genre comme catégorie d’analyse, qui a le mérite additionnel de susciter de nouvelles questions sur cet aspect méconnu de l’histoire médicale.

____________________________________________________________________

2011

Raul A. Necochea Lopez. "A History of the Medical Control of Fertility in Peru, 1895-1976." Thèse doctorale, département d'histoire, Université McGill, 2009

Raul Necochea Lopez propose une analyse nuancée et soignée de près d'un siècle de politiques de contrôle de la fécondité au Pérou. S'appuyant sur une vaste recherche d'archives, de récits oraux et d’une impressionnante documentation multilingue secondaire, Lopez démontre l’approche privilégiée des autorités dans la régulation de la fécondité et la complexité par laquelle les autorités ont tenté de l’imposer, tout en démontrant comment les circonstances et actions locales ont souvent contesté ou rejeté ces efforts. Bien que Lopez mette l’accent sur le Pérou, il situe sa recherche dans le cadre plus large de l'Amérique latine, en intégrant d’utiles comparaisons internationales et en suggérant de nouvelles orientations pour stimuler la recherche future sur l'histoire médicale.

________________________________________________________________

2010

Amélie Bourbeau
. "La réorganisation de l’assistance chez les catholiques montréalais: la Fédération des Œuvres de charité canadiennes-françaises et la Federation of Catholic Charities, 1930-1972" (Département d'histoire, UQAM) 

Amélie Bourbeau explore la transformation des réseaux d’assistance catholiques canadiens-français et anglais à Montréal à travers le développement de la Fédération des Œuvres de charité canadiennes-françaises et la Federation of Catholic Charities entre 1930 et 1972. Elle éclaire plus particulièrement l’apport des dirigeants laïcs des fédérations financières dans le processus de bureaucratisation, de sécularisation et de professionnalisation de l’assistance montréalaise. Elle met également en lumière le développement de tensions entre les dirigeants des fédérations et les intervenants sociaux ainsi que l’étatisation de l’assistance lors de la Révolution tranquille.

Elle démontre de manière convaincante que la modernisation de l’assistance au Québec ne peut se comprendre qu’en allant au-delà de la dichotomie traditionnelle entre l’État et l’Église et en prenant en compte la participation d’acteurs laïcs et privés dans ce processus. Attentive aux différences de classes, de culture et de genre, Bourbeau nous offre une étude nuancée et originale. Reposant sur une recherche comparative solide et attentive au contexte international, La réorganisation de l’assistance chez les catholiques montréalais constitue une contribution significative à l’historiographique concernant entre autres la modernisation de l’assistance au Québec, l’avènement de l’État-providence, le rôle social de l’Église catholique, le développement de la minorité anglo-catholique de Montréal et la Révolution tranquille.

__________________________________________________________________________

2009

Sean William Mills. “The Empire Within: Montreal, the Sixties, and the Forging of a Radical Imagination” (Départment d'histoire – Université Queen's)

Sean William Mills s’est intéressé aux intellectuels et activistes radicaux de gauche à Montréal durant les années 1960. À travers toute l¹effervescence et l¹agitation qui caractérisent leur pensée et leur action durant cette période, il parvient brillamment à dégager des fils conducteurs, une cohérence d’ensemble. Il montre comment, de 1963 à 1972, les théories de la décolonisation du tiers-monde ont été adaptées au cas québécois et ont inspiré les luttes pour la libération du Québec. Plusieurs groupes d’activistes francophones et anglophones ont arrimé leurs revendications spécifiques à cette base théorique commune, et sont parvenus à constituer un dynamique mouvement de résistance anticolonialiste. Divers promoteurs de l’unilinguisme, de la cause des noirs, de la libération des femmes et des travailleurs se sont de la sorte réunis pour quelque temps autour du vaste projet d’une décolonisation du Québec. Mais ce projet allait s’évanouir au début des années 1970 alors que les activistes identifiaient les ambiguïtés etcontradictions inhérentes à l’application au Québec de l’idée de décolonisation, initialement conçue pour les pays du tiers-monde. Sean W. Mills jette un regard nouveau sur les rapports qu’ont entretenus des groupes aux revendications par ailleurs bien diversifiées. Il fait aussi
ressortir que le radicalisme de l’époque à Montréal ne peut se penser que dans le cadre demouvements de pensée et d’actions internationaux, appuyant ainsi l’idée que l’histoire de l'Occident a été fortement influencée par ses rapports avec le tiers-monde.


2008

Stuart Henderson.  " Making the Scene: Yorkville and Hip Toronto, 1960-1970" (Department of History, Queen’s University).

Le jury du Prix John Bullen de la SHC est heureux de décerner les honneurs à la meilleure thèse de doctorat défendue en 2007 dans un département d’histoire au Canada à Stuart Henderson pour sa thèse intitulée : « Making the Scene: Yorkville and Hip Toronto, 1960-1970 ». La thèse de M. Henderson, défendue à la Queen’s University, est une brillante analyse de la création et du développement de l’un des plus intéressants quartiers de la « contre-culture » au Canada, qui est devenu – dans les années 1960 – un symbole de la révolte de la jeunesse. Le matériel fascinant présenté par Stuart Henderson est animé par sa méthodologie rigoureuse et sa merveilleuse prose. La thèse est un exemple exceptionnel de l’interdisciplinarité, faisant usage de diverses méthodes et d’un ensemble extraordinaire de sources primaires et secondaires. La thèse de M. Henderson est une contribution importante à la connaissance de notre passé récent et est une preuve vivante que l’Histoire peut, et devrait, être écrite avec passion.


2007

Bruce Retallack, “Drawing the Lines: Gender, Class, Race and Nation in Canadian Editorial Cartoons, 1840-1926", (Département d’histoire, Université de Toronto, 2006).

La thèse de Bruce Retallack est un remarquable exemple du savoir-faire en histoire culturelle. Elle s'appuie sur une recherche à la fois étendue et originale et aborde un sujet peu traité en histoire canadienne. M. Retallack a étudié un thème jusque-là peu approfondi. Son approche multidisciplinaire lui a permis d'ajouter aux méthodes historiennes celles du journalisme et de l'histoire de l'art. La thèse est un modèle d'argumentation judicieuse et une heureuse combinaison d'une théorie et de ses applications concrètes. L'analyse innovante des images nous fournit un état de la question à la fois approfondi, bien développé et facile à lire de quelques-uns des débats les plus cruciaux auxquels la société canadienne a été exposée pendant la période étudiée.


2006

Deborah Joy Neill. “Transnationalism in the Colonies: Cooperation, Rivalry, and Race in German and French Tropical Medicine, 1880-1930". (Department of History/département d’histoire, University of Toronto/Université de Toronto, 2005).

D’une portée exceptionnelle, la thèse novatrice de Deborah Neill constitue un remarquable travail de recherche en histoire comparative, qui explore les liens entre trois grands sujets : la médecine, l’impérialisme et le racisme dans les empires africains de la France et de l’Allemagne entre 1880 et 1930.

L’auteure remet en question l’interprétation traditionnelle voulant que l’impérialisme d’avant la Première Guerre mondiale ait été une période de rivalités nationales pour la possession de colonies; elle démontre rigoureusement que dans le domaine de la médecine tropicale, les relations entre les scientifiques et les médecins des deux puissances coloniales européennes se caractérisaient plutôt par l’union et la coopération. Son analyse comparative des services de santé au Cameroun et en Afrique équatoriale française, et surtout son étude de cas des campagnes orchestrées par les Allemands et les Français pour combattre la maladie du sommeil, montrent clairement que les scientifiques et les médecins européens travaillaient conjointement pour protéger leurs compatriotes, mais méprisaient profondément les Africains en tant qu’êtres humains.

Deborah Neill fait preuve d’un excellent doigté pour rassembler et nouer en un tout cohérent les multiples renseignements qu’elle a puisés dans des archives et des publications qui relèvent de domaines de recherche habituellement cloisonnés, soit l’histoire de la science et de la médecine, les théories sur la race et l’ethnicité, ainsi que l’histoire du colonialisme. Sans compter que Mme Neill joue sur trois dimensions linguistiques, les fonds qu’elle a consultés étant d’origine française, allemande et anglo-américaine. Sa thèse est une œuvre humaniste de premier ordre.


2005

Derek Neal. ‘Meanings of Masculinity in Late Medieval England: Self, Body and Society’. (Department of History, McGill University , 2004)

La thèse de Derek Neal explore le concept de la masculinité dans l’Angleterre de la fin du Moyen Âge. Elle se démarque des autres thèses par son ambitieuse envergure, sa verve et son recours habile à une profusion de sources et d’approches. Elle comporte trois volets subtilement reliés entre eux : après avoir étudié le moi social masculin, qui se révèle dans les relations interpersonnelles avec les autres hommes et avec les femmes, l’auteur se tourne vers la physicalité du corps masculin, puis termine en scrutant l’intérieur psychique de l’homme. Chacune de ces étapes d’analyse requiert plusieurs sortes de preuves et une variété de méthodes théoriques utilisées en théorie sexuelle, en critique littéraire et en psychanalyse, méthodes que Derek Neal applique à bon escient tout en évitant l’incohérence et la digression. Conscient des limites de ses sources, l’auteur se lance dans une franche discussion avec ses lecteurs sur la question de l’utilisation des preuves littéraires et légales, et il le fait avec une maturité intellectuelle et une ironie peu communes au niveau du doctorat. Certes, quelques sections de l’analyse de l’auteur sont basées sur des suppositions et peuvent être controversées, mais la thèse une fois publiée aura le mérite non seulement de contribuer à l’avancement de l’histoire médiévale, mais aussi d’enrichir un débat de plus en plus poussé sur les problèmes et les perspectives d’avenir des études sur les sexes dans leur ensemble.


2004

Nadine Leeann Roth. ‘Metamorphoses: Urban Space and Modern Identity, Berlin 1870-1933’. (Department of History, University of Toronto , 2003)

L’étude de Nadine Roth sur l’espace urbain et l’identité à Berlin constitue une contribution majeure à l’historiographie allemande, aux thèmes du modernisme et de la modernité, ainsi qu’à l’histoire culturelle d’une façon générale. Pour suivre la transformation de la Potsdamer Platz et de la Auguste-2009-06-13ne véritable approche interdisciplinaire, faisant appel entre autres à la théorie critique, aux techniques de l’histoire de l’architecture et aux méthodes rigoureuses de la recherche archivistique. Nadine Roth a puisé ses renseignements dans un impressionnant assortiment de documents, tels journaux, photographies, revues sur l’architecture et récits contemporains. Elle écrit avec une assurance, un talent et une limpidité qui sauront plaire à un vaste public. À bien des égards, la thèse de Nadine Roth représente un travail magnifiquement ciselé, digne de recevoir le prix John Bullen.

Mention honorable :

Keith Thor Carlson. ‘The Power of Place, the Problem of Time: A Study of History and Aboriginal Collective Identity’. (Department of History, University of British Columbia, 2003)

Keith Carlson mérite largement une mention honorable pour le prix John Bullen. Sa thèse, à la fois complexe et captivante, porte sur le peuple Stó:lõ de la Colombie-Britannique avant et après son contact avec les Blancs; elle analyse les circonstances qui ont poussé les Stó:lõs à s’ouvrir au sens de leur histoire. L’auteur se sert de multiples preuves (archéologiques, documentaires et orales) pour expliquer de façon convaincante comment, à partir de l’appréhension de leur passé, les Stó:lõs ont transformé leur identité, se percevant non plus comme des tribus locales, mais comme une grande nation désormais consciente d’elle-même. La thèse de Keith Carlson constitue une contribution majeure à l’historiographie de la Colombie-Britannique et, de façon générale, à l’historiographie des Premières Nations au Canada.


2003

Myra Baillie, The Women of Clydeside: Women Munition Workers in the West of Scotland During the First World War (McMaster University)

Voici une thèse exceptionnelle, qui apporte une contribution majeure à l'histoire ouvrière, à l'histoire des femmes et à l'histoire des relations industrielles au début du XXe siècle. Jetant un regard neuf et critique sur une impressionnante variété de sources contemporaines, l'auteure porte un jugement nuancé sur les questions de classe et de genre, de conditions de travail, de santé et de nutrition en milieu industriel. Myra Baillie justifie la nécessité de la microhistoire pour mieux saisir les différentes dimensions de la vie des femmes en ville, au foyer et au travail. Dans son étude, elle remet en question les conclusions d'autres chercheurs et offre de nouvelles interprétations sur les conditions de travail dans les manufactures de Red Clydeside. La recherche est méticuleuse, les théories solidement développées et l'écriture très professionnelle. Par l'originalité de sa méthodologie et par sa capacité à dénicher des détails révélateurs du contexte local, Myra Baillie prouve qu'un chercheur assidu et réceptif peut toujours faire de nouvelles découvertes, même dans un domaine déjà bien étudié. Nous avons donc ici une thèse qui offre une combinaison presque parfaite de qualité et d'originalité.

Mention honorable :

Rebecca Wittmann, Holocaust on Trial? The Frankfurt Auschwitz Trial in Historical Perspective (University of Toronto)

Voici une étude extraordinaire, qui aura certainement de grandes répercussions. Rebecca Wittmann a compulsé des dossiers relatifs au procès d'Auschwitz à Francfort en 1963-1965 et récemment rendus publics; elle a également eu accès à la documentation décrivant les circonstances sociales, politiques et juridiques qui ont précédé ce procès. De la lecture approfondie de ces nouvelles sources, elle présente une argumentation convaincante et bien étayée. Il est indéniable que l'auteure maîtrise à fond le discours juridique et le complexe code pénal allemand. Elle a consulté un nombre impressionnant de journaux allemands ainsi que d'autres écrits, y compris une partie importante de la documentation générée par le procès lui-même. L'auteure fait preuve d'une très grande sensibilité dans son traitement des témoignages, qui sont foncièrement dérangeants; elle situe avec justesse ses sources dans le contexte des études sur l'Holocauste. Par son raisonnement mesuré, ce travail plaira sûrement et suscitera de nombreux débats dans les années à venir.


2002

Mark Gregory Spencer, The Reception of David Hume’s Political Thought in Eighteenth-Century America (University of Western Ontario)

La thèse de Spencer constitue une analyse exhaustive et originale de la diffusion, en Amérique révolutionnaire, des écrits du philosophe des lumières écossais David Hume. L’auteur pose comme postulats plusieurs hypothèses stimulantes, puis scrute chacune d’entre elles à l’aide d’une argumentation solide et soigneusement organisée. La thèse apporte une contribution inédite à l’histoire du livre; plus encore, elle fournit des interprétations nouvelles et passionnantes qui permettent de voir comment les penseurs du XVIIIe siècle ont intégré les théories complexes de Hume et comment il les ont appliquées au contexte de la jeune république américaine. L’auteur maîtrise, à un niveau inhabituel pour une thèse de doctorat, de nombreuses disciplines, y compris l’histoire intellectuelle, la théorie politique et philosophique; il fait également montre d’une rare compréhension du processus d’interaction et de complémentarité de ces disciplines. L’étendue de la documentation compulsée est tout simplement stupéfiante. L’auteur en fait une judicieuse utilisation, démontrant ainsi qu’il connaît bien les pièges des documents manuscrits et imprimés. La thèse est écrite avec élégance et est très agréable à lire; elle sera sans aucun doute fort consultée et fort appréciée par les chercheurs, tant américains, qu’européens et britanniques.


2001

Robert A. Ventresca, In God's Country: State, Society and Democracy in the Italian Election of 1948 (University of Toronto)

Monsieur Ventresca nous présente ici une œuvre novatrice, fascinante et importante. S'ils concernent l'élection italienne de 1948, les résultats de Ventresca ont une portée sur l'histoire de la politique et de la culture italiennes de la deuxième moitié du siècle et sur des aspects clés de la guerre froide qui s'annonce. Avec grande clarté, l'auteur décrit les héritages politiques qui ont mené Mussolini au pouvoir et les conséquences de sa chute en 1943. Dans son examen de la coalition anti-fasciste de 1943 à 1945, Ventresca dresse de superbes portraits des personnalités et des politiques des principaux acteurs; en effet, dans toute sa thèse, Ventresca fait preuve d'une grande adresse dans la description des individus sans perdre de vue les vastes forces politiques et sociales qui les ont façonnés. La thèse puise à un large éventail de sources internationales, y compris les documents récemment découverts sur le rôle de la politique soviétique dans l'élection générale de 1948. Facile à lire, la thèse est une contribution significative à l'histoire de l'Italie d'après-guerre et à la compréhension tant de la politique américaine que soviétique dans la guerre froide qui, alors, se profile. Il faut noter qu'un membre de longue date du comité du prix John Bullen a dit de cette thèse qu'elle était « la plus solide, et de loin, parmi celles présentées » depuis les derniers trois ans.


2000

Peter Gerald Bannister, The Custom of the Country: Justice and the Colonial State in Eighteenth-Century Newfoundland (University of Toronto)

La thèse de M. Bannister est remarquable, en ce qu'elle démontre que la société terre-neuvienne n'était pas aussi «primitive» qu'on nous le laissait croire. Au contraire, même si elle ne s'organisait pas autour des traditionnelles institutions britanniques politiques et judiciaires, elle appliquait néanmoins le common law, respectait certains us et coutumes et comptait sur la marine britannique pour maintenir l'ordre social, tout cela contribuant à en faire une société dynamique, complexe et totalement fonctionnelle. Peter Bannister montre clairement comment la marine britannique s'inspira de la notion du précédent judiciaire pour faire respecter l'ordre, jusqu'à l'élection d'une assemblée coloniale en 1832. Il explique comment les établissements anglo-irlandais ont été administrés en analysant méticuleusement la façon dont la loi était établie, négociée et contestée.

La thèse de Peter Bannister remet judicieusement en question une bonne partie de l'historiographie de Terre-Neuve et de façon plus générale, elle contribue à nous révéler les diverses facettes de l'Empire britannique. Sa recherche renouvelle l'histoire de Terre-Neuve, qui était jusqu'alors étroitement interprétée et isolée de son contexte impérial. La thèse repose sur une argumentation admirablement limpide, surtout en ce qui a trait aux questions de droit, qualité trop fréquemment absente dans les ouvrages qui traitent de tels sujets historiques. L'étude de M.Bannister vient également éclaircir le débat actuel entre les historiens canadiens et américains sur la formation de l'État en histoire.

Mention honorable :

Susan Neylan, "The Heavens Are Changing": Nineteenth Century Protestant Missionization on the North Pacific Coast (University of British Columbia)

La recherche de Susan Neylan porte sur les relations entre les missionnaires protestants et les autochtones de la côte nord-ouest de la Colombie-Britannique pendant la deuxième moitié du XIXesiècle. Centrée sur la notion de «pouvoir», l'étude démontre que les autochtones n'étaient pas que de simples agents du prosélytisme européen et que les peuples autochtones pouvaient influencer les missionnaires, souvent au point de modifier la pensée et la pratique chrétiennes. Par contre, les autochtones (Tsimshian) empruntèrent beaucoup à celles-ci. En ce sens, ces interactions sont «dialogiques», et ne doivent pas être vues comme des conversions, résultats de représailles simplistes contre les autochtones.
La brillante argumentation de Susan Neylan se manifeste dans sa façon de réinterpréter les sources et dans sa manière de recourir à la fois à l'ancienne documentation et aux idées fondamentales développées par des théoriciens, notamment Michel Foucault. L'écriture est subtile, mais assurée et claire; l'auteure fait preuve d'une profonde connaissance des pratiques religieuses autochtones et des variantes de la théologie chrétienne. Sa thèse aura un profond impact sur les études internationales portant sur les interactions entre chrétiens et autochtones.


1999

Philip Girard, Patriot Jurist: Beamish Murdoch of Halifax, 1800-1878 (Dalhousie University)

La thèse de Philip Girard constitue un travail de recherche complexe et sophistiqué de la vie et de l'époque d'un avocat colonial. Dans le texte qui se présente comme une biographie, l'auteur aborde tout un éventail de sujets, parmi lesquels une monumentale analyse des lois néo-écossaises et britanniques, un récit original de l'opposition de Murdoch au projet de gouvernement responsable de Joseph Howe, et une étude nuancée de la famille, des sexes et des relations professionnelles dans un Halifax et une Nouvelle-Écosse coloniale en plein développement. Philip Girard utilise magistralement son immense répertoire de sources primaires et secondaires, tout en réussissant à conserver l'intérêt du lecteur grâce à son style vif et littéraire.

Mentions honorables :

Robert A. Campbell, Hotel Beer Parlours: Regulating Public Drinking and Decency in Vancouver, British Columbia, 1925-1954 (Simon Fraser University)

Pour Robert A. Campbell, la réaction de la société face à la consommation publique d'alcool doit être vue comme une tentative de contrôle des mœurs et non pas de «contrôle social», qui est un concept beaucoup plus vague. Grâce à cette approche qui explique le comportement humain en tenant compte d'une multiplicité «d'acteurs de réglementation», l'auteur en reconnaît la complexité, ce qui l'amène à constater que les efforts déployés pour que les règlements aient l'air de couler de source cachaient en fait des négociations qui furent à la fois contestées et construites. La thèse est écrite dans un style plaisant.

Matthew Hendley, Patriotic Leagues and the Evolution of Popular Patriotism and Imperialism in Great Britain, 1914-1932 (University of Toronto)

La thèse de Hendley porte sur la continuité de certaines organisations conservatrices impériales qui ont su s'adapter aux changements de la société britannique provoqués par la Grande Guerre. S'appuyant sur une impressionnante quantité de sources, Matthew Hendley avance des idées importantes pour expliquer la survie et l'influence continuelle de la droite en Grande-Bretagne durant l'entre-deux-guerres. Son analyse est particulièrement pénétrante lorsqu'il décrit le rôle crucial joué par les femmes britanniques dans des organisations comme la Victoria League et la Primrose League. La thèse traite efficacement de la contribution des femmes aux débats sur la famille, l'éducation et l'empire, en analysant les métaphores dans leur rhétorique et dans les pamphlets des ligues. La thèse est rédigée dans un style coulant.


1998

Jeffrey L. McNairn, "The Capacity to Judge": Public Opinion and Deliberative Democracy in Upper Canada, 1791-1854 (University of Toronto)

John N. Vardalas, "Moving Up the Learning Curve": The Digital Electronic Revolution in Canada, 1945-70 (University of Ottawa)


1997

Daniel Wright Clayton, "Islands of Truth": Vancouver Island from Captain Cook to the Beginnings of Colonialism (University of British Columbia)


1996

Marven Helmut Krug, Civil Liberties in Imperial Germany (University of Toronto)


1995

Sara Z. Burke, Seeking the highest good: social service at the University of Toronto, 1888-1937 (Carleton University)


1994

Chrsitine Métayer, Écrivains publics et milieux populaires à Paris, sous l'Ancien Régime. Le cas des écrivains des charniers du cimetière des Saints-Innocents (Université Laval)


1993

Peter E. Pope, The South Avalon Planters, 1630-1700: Residence, Labour, Demand and Exchange in Seventeenth-Century Newfoundland (Memorial University of Newfoundland)


1992

Rusty Bittermann, Escheat!: Rural Protest on Prince Edward Island, 1832-1842


1991

Tina M. Loo, Law and Authority in British Columbia, 1821-1871

Mention honorable :

Royden Lowen, Family, Church and Market: A History of a Mennonite Community Transplanted from Russia to Canada and the United States, 1850-1930

Ottawa Web Design