Partager cette page

Prix du meilleur article en histoire de la sexualité

Concours 2018 – Appel à soumissions

Le Comité canadien d'histoire de la sexualité de la Société historique du Canada établit en 1996, est heureux d’annoncer le lancement de son concours du prix du meilleur article sur l’histoire de la sexualité au Canada. Le prix du CCHS a pour but de reconnaître l’excellence et stimuler la recherche dans le domaine de l’histoire de la sexualité au pays. L'article primé doit apporter une contribution originale à l'étude de la sexualité et peut couvrir n'importe quelle période de l'histoire du territoire qui constitue aujourd'hui le Canada.

Les articles publiés en 2016 ou 2017, en anglais ou en français, sont éligibles. Le personnel enseignant, les étudiants, les éditeurs et rédacteurs de revues ainsi que les auteurs peuvent soumettre des textes au concours. Veuillez envoyer une copie de l’article en format PDF avant le 15 février 2018 à Steven Maynard steven.maynard@queensu.ca.

Le prix sera remis à la réunion annuelle de la Société historique du Canada à Regina au mois de mai 2018. Il s’agira de la 9e remise de ce prix biannuel.
_________________________________

Lauréats du prix

2016

Nicholas Giguère, “De la revue Le Berdache (1979-82) au bulletin À propos (1986-87): grandeurs et misères de la presse gaie militante au Québec”. Papers of the Bibliographical Society of Canada / Cahiers de la Société bibliographique du Canada Issue 52, no 2, 2014.

nicholas_gigue?re_-_sexuality.jpg

Le Comité canadien d'histoire de la sexualité est heureux d'annoncer que notre prix du meilleur article 2016 est attribué à Nicholas Giguère, un doctorant à l'Université de Sherbrooke, pour son texte, "De la revue Le Berdache (1979-1982) au bulletin À propos (1986-87): grandeurs et Misères de la presse gaie militante au Québec », paru dans les Papers of the Bibliographical Society of Canada / Cahiers de la Société bibliographique du Canada 52, 2 (2014). Giguère lit Le Berdache, un périodique publié par l'Association pour les droits de la communauté gaie du Québec et ses successeurs comme une parabole pour l'histoire gay du Québec en général. Giguère soutient que la montée et le déclin de Le Berdache suit la même trajectoire historique que celle du passage d’une presse gaie activiste à celle d’une presse plus commerciale, d'une politique gaie militante à une politique et une mode de vie émergents plus axés sur le marché. S’appuyant sur les « usages sociaux de la lecture », Giguère conceptualise les périodiques gais comme étant plus que le simple reflet de la réalité ; il prétend plutôt que la presse gaie intervient et contribue à façonner le milieu social et politique en évolution. Alors que la majorité des études LGBT du Québec se place dans une perspective d'histoire politique ou de l'anthropologie, le recherche de Giguère se situe dans l'étude de la culture de l'imprimé, contribuant ainsi au champ de l'histoire du livre et de l'imprimé queer au Québec et au Canada.

 

______________________________________________

2014

Valerie Korinek, « We’re the girls of the pansy parade’: Historicizing Winnipeg’s Queer Subcultures, 1930s–1970 ». Histoire sociale / Social History, 45 (mai 2012). 

valerie.jpg

Alliant archives et histoires orales, Korinek brosse un tableau général de l'histoire des sous-cultures queer de Winnipeg sur une période de quatre décennies et, ce faisant, accorde un rôle de premier plan aux personnages queer dans l'histoire d’une « région connue pour la valorisation de la famille nucléaire, la foi et l’agriculture. » L’enquête queer de Korinek de l’Ouest modifie également l’orientation dans l'historiographie existante de la sexualité qui porte principalement sur Toronto, Montréal et Vancouver ; la recherche de Korinek établissant fermement Winnipeg comme l'une des « capitales queer » au pays. En plus de ses contributions empiriques et historiographiques, l'article représente également une évolution méthodologique importante. S'appuyant sur la littérature internationale de la théorie queer de l'espace public, tout en poursuivant une historicisation rigoureuse, Korinek écarte une « histoire gay » au profit d'une « perspective queer » qui « renferme des personnes qui n'auraient pas pu être intégrées dans les catégories actuelles d'orientation sexuelle et offre ainsi un portrait plus nuancé et précis de la vie queer à Winnipeg. » De plus, les nombreuses notes de bas de page de Korinek forment une excellente bibliographie et donne un aperçu des recherches récentes dans ce domaine au Canada.

_______________________________________________________________

2012

Holly Karibo, “Detroit’s Border Brothel: Sex Tourism in Windsor, Ontario, 1945-60,” American Review of Canadian Studies 40 (September 2010).

Se basant sur les fondements des écrits théoriques actuels sur les zones frontalières tout en les élargissant, Karibo analyse habilement une gamme de sources; des journaux aux dossiers de police, pour mapper la façon dont des groupes divergents d’individus ont franchi le seuil liminal de Windsor pour remodeler ce qu’ont toujours été des identités sexuelles fluides. Dans un même temps, Karibo critique les frontières unidimensionnelles entre le licite et l'illicite ou entre les régions frontalières et le centre, en soutenant que celles-ci ne peuvent capturer les complexités historiques du pouvoir et l'expérience vécue des touristes sexuels qui se sont rendus à « la ville pécheresse de l’Ontario ». Le comité de sélection du CCHS décrit l'article de Karibo comme étant une « imbrication captivante d’événements et d’époques » et « une approche rafraîchissante du sexe et du lieu ».

________________________________________________________________

2010

Patrick Dunae, Geographies of Sexual Commerce and the Production of Prostitutional Space: Victoria, British Columbia, 1860-1914”. Journal of the Canadian Historical Association 19, 1(2008) 2008


________________________________________________________________

2008

Marie-Aimée Cliche, « Du péché au tramatisme : l’inceste, vu de la Cour des jeunes délinquants et de la Cour du bien-être social de Montréal, 1912-1965 » The Canadian Historical Review, vol. 87 (June 2006)
et
Tamara Myers, "Embodying Delinquency: Boys’ Bodies, Sexuality, and Juvenile Justice History in Early-Twentieth-Century Quebec". Journal of the History of Sexuality, vol. 14 (October 2005).

Mesdames Cliche et Myers constituent une combinaison gagnante particulière, du fait qu’elles s’intéressent au même lieu et à la même période, utilisant certaines des mêmes sources B les dossiers de la Cour de Montréal datant du début au milieu du vingtième siècle B pour nous donner deux points de vue distincts de l’histoire de la sexualité. S’inspirant du féminisme et du travail de Ian Hacking, Mme Cliche offre un aperçu présenté de manière sensible de la compréhension des relations incestueuses, en soulignant combien les significations sexuelles sont assujetties aux pressions historiques et peuvent changer considérablement au cours d’une période même relativement courte. Mme Myers utilise la sexualité afin de compliquer de façons utiles l’opinion plus actuelle quant à l’histoire des genres et la « délinquance juvénile », démontrant ainsi que pour certains garçons, tout comme de nombreuses filles, la définition de la délinquance peut avoir un caractère sexuel, même si la sexualisation est largement représentée selon les genres. Cliche et Myers ont toutes deux apporté des contributions à la fois originales et importantes à l’histoire de la sexualité au Canada, fournissant des études à la fois riches au plan empirique et intéressantes à l’égard de l’historiographie.


2006

Jean Barman, “Aboriginal Women on the Streets of Victoria: Rethinking Transgressive Sexuality During the Colonial Encounter.” Contact Zones: Aboriginal and Settler Women in Canada’s Colonial Past, edited by Katie Pickles and Myra Rutherdale (Vancouver: UBC Press, 2005).

Le jury a retenu cet article pour sa délicate reconstruction des relations sexuelles entre Blancs et femmes autochtones. Il évoque les conflits sexuels dont furent victimes ces dernières et les perspectives que leur ouvraient par ailleurs de telles relations; il réévalue d’une façon nuancée l’identité des colons blancs et les raisons qui les poussaient à avoir des rapports sexuels avec les femmes des Premières nations. L’article de Jean Barman fait aussi progresser l’historiographie canadienne en ce qu’il situe l’histoire de la sexualité dans le contexte du passé colonial du Canada.


2004

Karen Duder, "Public Acts and Private Languages: Bisexuality and the Multiple Discourses of Constance Grey Swartz", BC Studies, (Winter/hiver 2002/2003).

De tous les articles soumis – et la compétition était particulièrement forte cette année –, c’est celui de Karen Duder qui a retenu l’attention des membres du jury par son originalité et sa manière de concevoir la complexité de l’identité sexuelle dans le passé. Le jury a également été frappé par le caractère littéraire des journaux personnels de Constance Swartz, qualité qui déteint sur la prose même de Karen Duder et qui donne à son essai une voix intime et originale trop souvent absente des études sur les conventions sexuelles.


2002

Becki L. Ross, Bumping and Grinding on the Line: Making Nudity Pay, Labour/Le travail, 46 (Fall/automne 2000).

Un fascinant et très original regard sur ce «spectacle» qu’est le striptease, qui met en lumière les liens – trop peu étudiés – entre l’histoire du travail et l’histoire de la sexualité.

Franca Iacovetta, The Sexual Politics of Moral Citizenship and Containing ‘Dangerous’ Foreign Men in Cold War Canada, 1950s-1960s, Histoire sociale/Social History, 33 (November/novembre 2000).

L’auteure de cet important article étudie les normes sexuelles de l’après-guerre au Canada à l’intérieur d’un cadre complexe d’analyse où s’entrecroisent les notions de race et d’ethnicité, de classe sociale et de genre.

Ottawa Web Design