Partager cette page

La SHC et la modernisation de BAC

Mars 2011

Comme vous le savez sans doute, Bibliothèque et Archives Canada a entrepris un projet de modernisation (ébauche) d’envergure qui touche tous ses programmes.

Au cours de la dernière année, BAC a affiché de nombreux articles concernant différents aspects de ce projet sur son site Web. Or, pour que nous comprenions la nature exacte des changements qui sont amorcés ou envisagés, certains de ces documents doivent être détaillés davantage.

La Société historique du Canada s’intéresse aux principaux aspects de l’initiative de modernisation de BAC, notamment à l’évaluation et à l’acquisition, et aux services au public. Plusieurs de nos préoccupations ont été soulevées dans la correspondance (affichée sur notre site Web) entre la présidente Mary Lynn Stewart et le bibliothécaire et archiviste du Canada Daniel Caron, et d’autres membres de la direction.

À la demande de BAC, la SHC a participé à un groupe de discussion d’intervenants qui a eu lieu le 21 octobre 2010 à Ottawa. Ceux-ci ont accueilli des rapports de conseillers sur les programmes d’archivage et les programmes de bibliothèque à BAC, puis ont fait part d’une première rétroaction. En novembre 2010, le conseil a également invité les sous-ministres adjoints Doug Rimmer et Jean-Stéphen Piché à venir présenter le plan provisoire de BAC en matière d’évaluation et d’acquisition d’archives. Nous avons transmis nos commentaires détaillés à ce sujet dans la lettre de la présidente Mary Lynn Stewart du 29 novembre 2010. Mme Stewart a aussi réagi à la liste des douze actions prioritaires dans une lettre adressée à M. Caron en date du 22 décembre 2010. Ces documents paraissent également sur le site Web de la SHC.

BAC en est toujours à développer la structure de plusieurs comités consultatifs relativement aux services, à l’évaluation et à l’acquisition. La SHC a mentionné être très préoccupée par ces sujets et d’autres points. Nous avons proposé de prendre part à ces comités pour mieux s’assurer que les initiatives de BAC ont pour but de conserver le mieux possible les documents historiques importants pour l’histoire du Canada, et que les chercheurs de tous les domaines continuent à avoir accès, et ce de façon améliorée, à notre patrimoine documentaire.

Nous invitions tous les membres de la SHC et ceux et celles qui s’intéressent aux programmes de BAC à lire nos énoncés de position ainsi que les lettres que nous avons envoyées à BAC, puis à nous fournir leur rétroaction. Les opinions sur tout enjeu souligné nous aideront à mieux évaluer les initiatives de BAC et à réagir le plus efficacement possible au nom des membres afin de garantir une mise en œuvre optimale des programmes au sein des communautés d’historiens et d’autres chercheurs. Tous les commentaires sont les bienvenus. Veuillez donc faire parvenir vos lettres ou courriels au directeur général, M. Michel Duquet, qui les transmettra à l’exécutif de la SHC et à son comité de BAC afin qu’ils en prennent connaissance.

De plus, on nous a laissé savoir que BAC fera une proposition plus concrète à la SHC en ce qui a trait à son éventuelle participation au cours des prochaines semaines. Nous vous tiendrons régulièrement informés du déroulemenent de cette démarche.

Lyle Dick
Vice-président de la SHC
Président du Comité des interventions publiques

Ottawa Web Design