Partager cette page

La SHC fait part de ses inquiétudes à
la ministre Leona Aglukkaq et
au directeur général de Parcs Canada, Alan Latourelle  

Ottawa, le 28 juillet 2014

L’Honorable Leona Aglukkaq

Ministre de l’environnement et responsable de Parcs Canada
Environnement Canada
10, rue Wellington 
Gatineau (Québec)  K1A 0H3

Monsieur Alan Latourelle

Directeur général, Parcs Canada
Parcs Canada
Bureau du Directeur général de l'Agence 
25, rue Eddy 
Gatineau (Québec)  K1A 0M5

 

Madame la ministre,
Monsieur le directeur général,

La Société historique du Canada (SHC) qui, avec ses 1100 membres, est la plus importante association d’historiens du pays, a pris connaissance avec beaucoup d’inquiétude de l’annonce de coupures supplémentaires à Parcs Canada (Toronto Star,  13 juillet 2014), qui s’ajoutent à des réductions budgétaires drastiques qui ont déjà eu un impact négatif sur les services offerts par l’Agence, notamment en ce qui a trait au développement pédagogique, aux heures d’ouverture, à l’interprétation dans les lieux historiques, à la préservation des sites historiques irremplaçables, et aux services offerts en région. Cette situation est inacceptable, d’autant plus que le gouvernement a souvent exprimé le souhait que les Canadiens, particulièrement les néo-Canadiens, développent des connaissances sur l’histoire de la nation.  En limitant les heures d’ouverture, les services personnalisés aux visiteurs et la production de matériel pédagogique, les coupures projetées dans le budget courant compromettent des aspects profonds du travail de longue haleine de l’Agence.  En tant qu’historiens de professions, nos membres savent que sans ces fondations, les activités ponctuelles de commémoration auxquelles le gouvernement consacre des sommes nouvelles, et de loin supérieures à celles qui sont épargnées ici, auront beaucoup moins d’impact sur les connaissances historiques des citoyens canadiens.

La SHC est aussi très inquiète du sort des infrastructures de Parcs Canada, qui sont laissées à elles-mêmes (Toronto Star, 23 décembre 2013). En avril dernier, nous avons envoyé un message à Monsieur Latourelle pour demander de recevoir une copie du rapport d’Opus International Consultants (rapport commandité par Parcs Canada sur l’état de ses infrastructures).  

Jusqu’ici, ce message est demeuré sans réponse. Notre directeur général, Michel Duquet, a également communiqué avec Parcs Canada sur la façon de procéder pour accéder à ce dossier au mois de juin sans succès.

Veuillez agréer, Madame la ministre et Monsieur le directeur général, l’expression de nos sentiments distingués,

Dominique Marshall
Présidente
La Société historique du Canada

 
Yves Frenette
Responsable des interventions publiques
Le Société historique du Canada

Réponse de la ministre, le 17 juillet 2015

Ottawa Web Design