Partager cette page

Lettre au Premier ministre Charest sur la Loi 78

Le 18 juin 2012


L’Honorable Jean Charest
Premier ministre du Québec
Édifice Honoré-Mercier,
3e étage
835, boul. René-Lévesque Est
Québec (Québec)  G1A 1B4


Monsieur le premier ministre,

Le 27 mai dernier, à sa réunion annuelle tenue à Waterloo, Ontario, les membres de la Société historique du Canada (SHC) ont adopté la proposition suivante :

La SHC se déclare très préoccupée par les impacts que la loi 78 pourraient avoir sur le droit d’expression et le droit d’association.

La SHC représente la communauté des historiens du Canada. Elle compte plus de 1,000 membres, dont le quart est au Québec.

En tant qu’historiens, les membres de la SHC connaissent bien l’histoire des institutions et des processus démocratiques au Canada et au Québec, et ils s’inquiètent des impacts négatifs potentiels de la Loi 78 sur le droit d’expression et le droit d’association.

Bien à vous,

Les co-présidents du Comité des interventions publiques,

Yves Frenette        Barbara Lorenzkowski

Ottawa Web Design