Partager cette page

L’Institut d’histoire de l’Amérique française

Publié le 16 mars 2017

70e Congrès de l’Institut d’histoire de l’Amérique française
19 au 21 octobre 2017, Montréal (UQAM)

Sous le thème Rencontres et échanges en Amérique française, le 70e congrès de notre institut vise à rappeler que l’histoire de l’Amérique française en est une du mouvement : celui des gens, des idées, des savoirs, des croyances, de l’information, celui aussi des biens, des marchandises, des procédés de production, etc. Avec les rencontres et les échanges, les emprunts se multiplient, les adaptations prennent forme et tournure, les innovations trouvent inspiration et les rôles de relais et de passeurs prennent essence. La quête historienne est en partie celle de la mesure entre l’unique et le commun, entre le particulier et le général, entre le nouveau et l’ancien. Le thème Rencontres et échanges en Amérique française permet de revisiter cette quête historienne, car il suggère de retracer les parcours de gens, d’idées, d’objets, de constater les « arrêts » plus ou moins prolongés, les « départs » plus ou moins rapides, de remonter les réseaux d’influence et d’affluence, de révéler les quant-à-soi tout comme les ouvertures sur l’ailleurs.

Le thème Rencontres et échanges en Amérique française ouvre sur des lectures tant disciplinaires que multidisciplinaires et se prête à l’analyse de thématiques variées, dont voici quelques exemples :

  • Histoire des idées, influences et échanges;
  • Histoire politique et expériences transrégionales et transnationales;
  • Modes et modalités du contrôle social;
  • Histoire des mouvements migratoires, de l’immigration, des pratiques d’accueil, de l’organisation du « vivre ensemble »
  • L’économie et la constitution des marchés;
  • La culture, les transferts culturels, les expériences culturelles;
  • L’altérité, le rapport à l’autre;
  • Les dynamiques religieuses;
  • Les modes d’occupation des lieux et espaces (publics et privés)
  • Etc.

Mentionnons que le choix du thème Rencontres et échanges en Amérique française n’est pas étranger au fait que Montréal fête cette année ses 375 ans de fondation. Ce thème est caractéristique de l’histoire montréalaise, une histoire marquée d’une somme incalculable de relations d’échange, aux accents et aux sources multiples, mais résolument (et avec entêtement) au cœur de l’identité de l’Amérique française. Différentes activités tenues en parallèle de notre congrès pourront rappeler l’expérience de Montréal.

Le comité vous invite à soumettre des propositions de communication ou de séance avant le 31 mars 2017. Les propositions hors thème, portant sur l’histoire de l’Amérique française, seront également considérées. Les propositions  doivent  comprendre  un  titre,  un  résumé  de  moins  de  250  mots  ainsi  qu’une  brève  notice

biographique (incluant l’affiliation institutionnelle, le dernier diplôme obtenu ou en cours de réalisation et les principales réalisations), le tout tenant sur une page. Les étudiants et étudiantes de 2e cycle qui n’ont pas déposé leur mémoire joindront une lettre de leur directeur ou directrice attestant du degré d’avancement de leur recherche. Le comité privilégie les communications portant sur des résultats de recherche. Le comité se réserve

le droit de restructurer les séances en fonction de la cohérence générale du congrès. Les propositions doivent être soumises par courriel (en fichier joint Word) à : ihaf.congres2017@uqam.ca

Dany Fougères, président du comité organisateur
Département d'histoire, Université du Québec à Montréal
Le site Web du congrès est actuellement en construction.

Ottawa Web Design